Lifting HIFU sans chirurgie

Très précise et sûre, la technologie HIFU utilise la chaleur issue de l’énergie ultrasonore à haute intensité. Non invasive, la thérapie HIFU s’adresse avant tout aux patients qui présentent un relâchement cutané modéré du visage et cou mais également de certaines zones du corps comme les bras, ventre et membres inférieurs.

Tarifs > Accueil >

Technologie HIFU.

Le principe de traitement HIFU ( High Intensity Focalised Ultrasounds ) est comparable à celui d’une loupe qui concentre les rayons du soleil en un point précis. Les faisceaux ultrasonores émis par la pièce à main sont concentrés pour augmenter la température à une profondeur contrôlée sous la peau ( SMAS , derme profond et superficiel ) et créer des micro-points de coagulation.

Caractéristiques de traitement HIFU.

Le dispositif HIFU DOUBLO GOLD dispose de cartouches interchangeables et specifiques qui permettent de cibler différentes parties du visage et corps .

Après application des faisceaux ultrasonores, un processus de régénération tissulaire s’opère en profondeur sous la peau permettant pendant plusieurs mois un effet liftant à sa surface. La peau va récupérer son épaisseur ainsi que son élasticité d’origine. Les rides superficielles sont elles aussi efficacement lissées.

Ce traitement peut s’effectuer sur tous les types de peau et ce à n’importe quelle période de l’année. Il n’y a pas d’effets indésirables notables hormis un léger œdème et érythème juste après la procédure, signe que le traitement a été efficace. La séance n’est pas douloureuse mais on peut ressentir des picotements ainsi qu’une certaine tension cutanée.

Le principal avantage de cette technique réside dans le fait qu’une seule cure soit nécessaire pour obtenir un résultat durable jusqu’à deux ans. Cependant cette technologie ne remplacera pas un lifting chirurgical lorsque le relâchement cutané est trop important

Contre-indications.

Femmes enceintes ou allaitantes, enfants, acné grave ou kystique et de façon générale en cas de plaie ouverte ou infectée de la peau, porteur de pace maker ou implants métalliques et /ou électroniques dans la zone à traiter, prothèses mammaires. Utiliser avec prudence dans les cas suivants : troubles hémorragiques ou prise d’anticoagulants (y compris aspirine), diabète, épilepsie, maladie auto-immune, antécédent de paralysie faciale. Ne pas traiter : globe oculaire lui-même, coin inférieur de la bouche (à cause du nerf facial), région de la glande thyroïde et de la trachée, région mammaire, zones où passent des artères de diamètre important