PERTE DE VOLUME


Cryolipolyse Micool A

L’amas de graisse localisée est le stade supérieur à la cellulite, on retrouve ces amas sur différentes partie du corps : ventre, hanches, culotte de cheval, intérieur cuisses ou genoux. Cette graisse est plus difficile à délogée, car elle est souvent ancienne, elle s’est durcie et elle est devenue fibrosée. Les causes sont multifactorielles : Mauvaises habitudes alimentaire, sédentarité, mauvaise circulation du sang, dérèglement hormonal, mais aussi l’hérédité.

La Cryolipolyse est une technique alternative non invasive et indolore qui permet de détruire la graisse localisés par le froid. Une coque aspire le bourrelet graisseux ciblé dans une sorte de ventouse réfrigérante puis l’exposer à un froid intense. Vulnérables au froid, beaucoup plus que les tissus adjacents (peau, vaisseaux sanguins...), les cellules adipeuses sont éliminés définitivement selon le processus d’apoptose (mort naturelle des cellules). Ce traitement est indiqué pour traiter presque n’importe quelle partie du corps et permet de maigrir par le froid sans avoir recours à la liposuccion ou autres méthodes de chirurgie esthétique.


Fonctionnement de la cryolipolyse ?

En refroidissant une zone adipeuse déterminée - la CryoLipolyse provoque ce que l’on appelle l’apoptose (mort lente programmée des cellules) des adipocytes. Les cellules adipeuses vont se dégrader naturellement sans léser les tissus adjacents. La Cryolipolyse permet - dans certains cas - lorsqu’il s’agit de zones bien précises d’éviter une petite liposuccion voire une lipolyse laser. La technologie repose sur un phénomène physique parfaitement documenté (effet Peltier) : un applicateur en forme de coque «aspire» (vacuum) le pli adipeux qui va se loger au fond de cette coque puis un mécanisme comparable à une «pompe à chaleur» va extraire de cette zone les calories et abaisser en quelques minutes la température de cette zone de 37° à une température proche de 7°.


Processus d’élimination des adipocytes par cryolipolyse ?

2 jours après la séance, il apparaît un processus d’inflammation plus ou moins perceptible selon les individus.
L’inflammation maximale se produit au bout de 15 jours : les adipocytes amorcent le processus de «vidange» progressive. Dans les semaines qui suivent l’inflammation laisse progressivement place à un processus phagocytaire : les macrophages commencent à envelopper et digérer les adipocytes apoptiques pour en faciliter l’élimination progressive par les voies naturelles. Le résultat maximum est généralement atteint au bout de 45 jours.


Quelles sont les bonnes indications de la cryolipolye ?

Ce sont généralement des patients (hommes et femmes) ayant un Indice de Masse Corporel (IMC ou en anglais BMI) proche de la normale avec une surcharge adipeuse très localisée (petit ventre, culotte de cheval, poignées d’amour, dos, hanches). Ce sont également des patients qui ont suivi un régime amincissant ( régime Dukan ou autre..) avec succès et qui constatent que certaines zones adipeuses localisées (notamment le ventre et les poignées d’amour) persistent malgré le régime et l’exercice physique. En aucun cas la CryoLipolyse ne peut remplacer un régime amincissant dans le cadre d’une obésité avérée.


Combien faut-il de séances de cryolipolyse ?

En fonction de l’épaisseur du tissu adipeux et de la réduction désirée, il faudra généralement entre 1 et 3 séances pour obtenir la meilleure liporéduction.


Déroulement du traitement Miccol A :