LIFTING NON CHIRURGICAL


Fils tenseurs Mésotrax

Mésotrax ou l’art du lifting non chirurgical. Avec cette technique de soin, le visage et corps sont redessinés, le volume retrouvé et les effets du vieillissement significativement atténués. Aujourd’hui, il est donc possible de retrouver un contour du visage et du corps régulier régulier et naturel.


Une amélioration immédiate et naturelle de l’apparence sans passer par la chirurgie.

Le lifting non chirurgical est une procédure esthétique médicale peu invasive pour un réhaussement des différentes parties du visage (front, mâchoire, menton, plis nasogiens, …) et du corps (bras, ventre, partie supérieure des cuisses, …) en utilisant des fils spéciaux sans avoir recours à des incisions chirurgicales. Les fils sont insérés précisément dans les tissus par de fines aiguilles. Ancrés et fixés, ils permettent de lifter et tendre les zones traitées. Les tissus environnants agissent pour maintenir les fils en place et préserver les effets du lifting. En raison de la force naturelle de cicatrisation de la peau, due aux micro-blessures causées par le procédé, de nouveaux tissus se forment et relance la production d’élastine et l’induction naturelle de collagène. Les fils disparaissent entre 6 à 12 mois selon les patients. Les résultats sont visibles dès que les fils sont insérés et les effets continus à s’améliorer au cours des 3 à 6 mois suivants l’intervention. A raison de 2 à 3 applications, à un mois d’intervalles, l’effet du lifting peut durer quelques années. Les traitements sont généralement réalisés sous anesthésie locale assurant un temps de récupération minimum. La procédure fonctionne parfaitement pour les patients ayant une bonne élasticité des tissus et sans excédent de peau. Ce processus de lifting par fil est particulièrement adapté aux hommes ou femmes entre 30 et 50 ans ne désirant pas recourir à la chirurgie tout en souhaitant maîtriser leur apparence pour se sentir plus jeunes au naturel.


Des aiguilles à sutures stériles avec fils résorbables en Polydioxanone.

Pour beneficier au maximum des effets naturels et sans danger du lifting et minimiser le risque de complications, il est recommandé d’utiliser des fils résorbables pour assurer un maximum de sécurité. A la différence des méthodes traditionnelles de lifting par fil, la PDO Thread Therapy est une excellente méthode de lifting, mais également une solution pour rajeunir le visage. La PDO Thread Therapy utilise un fil monofilament de polydioxanone résorbable à libre flottement qui n’est pas ancrée aux tissus. La réponse physiologique liée à l’insertion de fins fils PDO produit une réaction inflammatoire aux corps étrangers qui se traduit par une formation de collagène qui va entourer les fils implantés. Les fils implantés peuvent ainsi servir de support pour la prolifération du collagène. La PDO Thread Therapy a été initiée par des médecins coréens et développée autour du principe de points d’acupuncture. Issu de l’alliance de la médecine orientale et occidentale, cette Thérapie a d’abord été utilisée pour soulager la douleur en relaxant les muscles et tendons puis comme traitement de médecine esthétique. Les résultats immédiatement visibles sont dus à l’amélioration de la circulation sanguine, lymphe et au relachement musclaire.


Le Processus de guérison des plaies, suite aux lésions tissulaires.

Les Aiguilles ou canules doivent traverser la peau pour implanter le fil dans les tissus. Les dommages provoqués induisent un processus de guérison immédiat de la plaie. Cette action de perforation provoque des dommages cellulaires localisés et des saignements. Les plaquettes sont automatiquement libérées et le processus normal d’inflammation débute, même si la plaie est minuscule. De nombreuses piqûres fines favorisent la libération post-traumatique normale des facteurs de croissance et la production de collagène et d’élastine par les fibroblastes.


Stimulation mécanique des aiguilles et fils, soutien des tissus par les fils implantés.

La stimulation mécanique du tissu sous-cutané avec les aiguilles provoque un remodelage du cytosquelette des fibroblastes par mécanotransduction (conversion par les cellules de la stimulation mécanique en activité chimique). Une rotation de l’aiguille provoque l’enroulement des fibres de collagène autour de l’aiguille, la formation d’un “verticille” de collagène et de fibroblastes dans la zone entourant immédiatement l’aiguille. Les tissus environnants le fil peuvent être stimulés en continu par les mouvements et expressions faciales jusqu’à ce qu’ils soient dégradés et hydrolysés. Cette stimulation peut conduire à plus de prolifération des fibroblastes pendant le processus de cicatrisation de la plaie. Les fils implantés sous la peau peuvent empêcher la peau de générer plus de rides lorsqu’ils sont insérés perpendiculairement au sens des rides.